Le fois gras éthique, ça n'existe pas

·2 min de lecture
Le foie gras que vous mangez est le résultat d'une stéatose hépatique induite par gavage. | Georges Gobet / AFP
Le foie gras que vous mangez est le résultat d'une stéatose hépatique induite par gavage. | Georges Gobet / AFP

Le 9 décembre, Yannick Jadot, candidat EELV à la présidentielle, donnait son point de vue sur le foie gras au micro de Sonia Mabrouk sur Europe 1. Il défendait un produit artisanal, «de luxe, pour les fêtes» dont les municipalités peuvent se passer pour des raisons économiques. Pour lui, «le problème, c'est le gavage dans des conditions industrielles» d'oies et canards isolés dans des cages de batterie douteuses. Sa réaction fait suite à la décision de la municipalité de Lyon, dirigée par le maire écologiste Grégory Doucet, de ne plus servir de foie gras lors des réceptions officielles.

Strasbourg, Villeurbanne, Grenoble et Besançon, des villes de même obédience politique, ont suivi le pas, provoquant des réactions de rejet comme celle du chef Michel Guérard. Déjà agacé de ne plus pouvoir mettre l'ortolan à sa carte, le triple étoilé de l'hôtel-restaurant Les Prés d'Eugénie se dit «effondré» de ce choix.

On pourrait se dire que le foie gras n'est qu'un des marronniers de la presse en fin d'année, voire un non-sujet puisque la grande majorité des Français en mangeraient sans inquiétude, d'après la dernière enquête CSA pour l'Interprofession du foie gras (CIFOG). Mais sa récurrence et les avis divisés que ce plat suscitent sont l'occasion de faire le point: est-ce que le foie gras éthique existe? Que sait-on de la souffrance endurée par les oies et les canards gavés? Comment gérer le dilemme moral à l'heure du toast?

Du Nil au Périgord

Petit rappel technique. Le foie gras est préparé depuis plusieurs millénaires, d'abord en Égypte, puis dans toute la Méditerranée, avant de devenir un produit réputé de la gastronomie française. Il est aujourd'hui issu d'oies grises des Landes et principalement de canards mulards mâles. Les palmipèdes sont gavés d'une purée de maïs, aliment riche en glucides, ce qui...

Lire la suite sur Slate.fr.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles