Le FN gouverne déjà

Libération.fr

Si le Front national n’a pas encore accédé au pouvoir, il nous impose ses thèmes de campagne. Que Marine Le Pen entre ou non à l’Elysée en mai, elle est déjà au pouvoir. Le combat a commencé.

L

acan a pu dire que «le maître de demain, c’est dès aujourd’hui qu’il gouverne». Le Front national (FN), ce n’est pas pour demain. Il est, d’une certaine manière, déjà là. Il l’est d’abord sous les espèces de nos calculs pour l’empêcher de nous gouverner. Mais cela fait à présent plus de quinze ans que ses idées se diffusent et gouvernent progressivement. Et pas seulement hélas chez les seuls soutiens officiels que compte le FN - qui croissent et se multiplient par ailleurs.

Le FN gouverne déjà sous les espèces de cette liberté d’expression au nom de laquelle un Dieudonné pouvait, il n’y a pas si longtemps, ironiser sur les camps de concentration sans que cela n’émeuve outre mesure - Dieudonné dont Le Pen père fut le parrain de la fille.

Le FN gouverne déjà sous les espèces de l’indifférence au monde comme, décidément, il ne va pas. Sous les espèces, entre autres, de la politique expansionniste de Poutine (qui soutient le FN, comment s’en étonner ?).

Le FN nous gouverne déjà sous les espèces de ces analyses politiques qui donnent le sentiment d’un blablabla généralisé sans autre visée qu’une jouissance orale qui se manifeste à présent à ciel ouvert.

Le FN nous gouverne déjà sous les espèces de cette folie qui veut que le seul candidat à la présidentielle dont on ait vraiment l’idée qu’il incarne sa ligne politique soit Marine Le Pen, tandis que les autres semblent vouloir rester inaudibles.

Le FN nous gouverne déjà sous les espèces des hommes politiques qu’on a et qui ne parviennent pas à endiguer la montée au zénith politique de Marine Le Pen - car, en démocratie, on a les hommes politiques qu’on mérite.

Le FN est là sous les espèces de l’oubli : un grand nombre de nos concitoyens s’apprêtent à voter pour un parti d’extrême droite. Je pense à ceux de mon âge et dont les (...)

Lire la suite sur Liberation.fr

Qui sont les électeurs qui votent Le Pen ?
Les mille et une voies du vote Front national
Cuisine et indépendance
Le café de Sevran ou le retour de «Papy Voise»
Contre le racisme et l'Etat policier

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages