Le FMI revoit à la baisse la croissance mondiale 2022

© Johannes P. Christo / Reuters

Le Fonds monétaire international (FMI) a abaissé, mardi 26 juillet, sa prévision de croissance mondiale pour cette année. En cause, les ralentissements économiques en Chine et aux États-Unis . Le FMI prévient également que la situation pourrait se dégrader davantage tant les risques sont nombreux. La croissance mondiale est désormais attendue à 3,2% en 2022, soit 0,4 point de moins que lors des précédentes prévisions , en avril.

Le FMI indique : « Plusieurs chocs ont frappé une économie mondiale déjà fragilisée par la pandémie », notamment la guerre en Ukraine , qui a aggravé l'inflation, en faisant grimper les prix de l'énergie et de l'alimentation. De son côté, l'économie russe devrait, cette année, être moins pénalisée par les sanctions internationales que ce qui était attendu, souligne le FMI, précisant que les pays européens, en revanche, en souffrent plus que prévu.

La Russie moins impactée que prévu

La croissance du produit intérieur brut (PIB) de la Russie devrait se contracter de 6,0 % en 2022, soit 2,5 points de moins que les précédentes prévisions, en avril. Dans son rapport, l’organisation indique : « L’économie russe devrait s’être contractée moins que prévu au deuxième trimestre, les exportations de pétrole brut et de produits non énergétiques se maintenant mieux qu’attendu ». Et de poursuivre : « De plus, la demande intérieure fait également preuve d’une certaine résilience grâce à la maîtrise de l’effet des sanctions sur le secteur financier intérieur et à...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles