FMI : la directrice générale en sursis après des accusations d'irrégularités en faveur de la Chine

Kristalina Georgieva est accusée d'avoir fait pression sur des employés de la Banque mondiale en 2017 pour qu'ils manipulent des données afin d'améliorer le classement de la Chine dans le rapport "Doing Business". Le sort de la directrice du FMI divise au sein de l'institution.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles