Le FMI approuve une deuxième tranche d'aide, de plus d'un milliard de dollars, à l'Egypte

·1 min de lecture

Le conseil d'administration du Fonds monétaire international (FMI) a donné son aval vendredi 18 décembre pour le déblocage d'une seconde tranche d'aide de 1,6 milliard de dollars en faveur de l'Égypte. Le FMI considère que le pays a bien géré la pandémie et ses conséquences économiques.

L’Égypte a la confiance du Fonds monétaire international (FMI), qui estime que le ralentissement de la croissance dans le pays a été moins sévère que prévu. L’Égypte connaît même un taux de croissance positif: Son PIB devrait progresser de 3,5% cette année, fait rare en cette période de crise sanitaire.

Pour le FMI, le pays a géré tant la crise sanitaire qu’économique, pour laquelle l'institution financière débloque cette deuxième tranche d’aide. L’Égypte a déjà encaissé une première tranche de 2 milliards de dollars dans le cadre d’un programme que le FMI avait approuvé en juin pour aider le pays à faire face à l’impact de l’épidémie.

Ce programme, d’un montant total de 5,2 milliards de dollars, exige en contrepartie des réformes économiques de la part du gouvernement égyptien.

► (Ré)écouter : Pourquoi l’Egypte résiste à la pandémie