Flux migratoires : "Si le Maroc se sent maltraité, il peut vite faire pression sur l'UE"

·1 min de lecture

Depuis plusieurs années, l'Union européenne signe des partenariats avec le Maroc ou la Turquie - parfois très chers - avec 6 milliards d'euros versés pour le seul Erdogan - pour limiter les entrées de migrants sur le territoire européen. Une stratégie d’externalisation à double tranchant, qui explique en partie les événements récents de Ceuta.

Lundi dernier, à la suite d'un conflit diplomatique lié au Sahara occidental - Madrid a autorisé fin avril l'hospitalisation d'un leader indépendantiste sahraoui du Front Polisario provoquant l'ire du royaume chérifien - les autorités marocaines ont laissé passer près de 8 000 personnes dans l'enclave espagnole de Ceuta. Un événement inédit alors que le royaume fait office de gendarme frontalier au service de l'Union européenne. Mais comment l’UE gère-t-elle ses frontières ? Sous quels traités et partenariats ? Pourquoi ces accords ne permettent-ils pas d'éviter ce genre de chantages et de dérives ? Décryptage avec Mehdi Alioua, sociologue, enseignant chercheur à Sciences Po Rabat de l'Université Internationale de Rabat et spécialiste des questions migratoires.Marianne : Quels sont les traités qui encadrent les relations migratoires entre le Maroc et l’Union Européenne ?Mehdi Alioua : Il n’existe pas de traité spécifique entre l’Union européenne et le Maroc. Tout simplement parce que la gestion des frontières européennes reste une compétence des Etats limitrophes avec les pays hors UE - comme l’Espagne avec le Maroc ou la...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Nordahl Lelandais condamné à 20 ans de réclusion pour le meurtre d'Arthur Noyer

Conflit israelo-palestinien : au moins 20 morts, dont neuf enfants

Plus de 90% des journalistes de "20 Minutes" en grève, opposés aux suppressions de postes

Motion de défiance contre la direction de 20 Minutes : "On va droit dans le mur"

20 départements sous "surveillance renforcée", pas de mesures immédiates : les annonces de Castex

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles