Du fluor détecté dans une galaxie lointaine

·2 min de lecture

Comme la majorité des éléments qui nous compose, le fluor a été forgé au cœur des étoiles. Cet élément chimique a d'ailleurs été détecté dans une galaxie lointaine.

Chez l'Homme, le fluor est l'un des constituants principaux (avec le calcium et le phosphore) des os et des dents. Et consommé avec l'eau de boisson, il permet d'assurer la bonne santé du système bucco-dentaire. Oligo-élément essentiel, son origine n'était jusqu'à présent pas tout à fait déterminée. De nouvelles observations se concentrant sur une galaxie très éloignée de la nôtre - puisque sa lumière a mis plus de 12 milliards d'années à nous atteindre - révèlent enfin quelles sont les étoiles qui ont contribué à enrichir l'Univers en fluor.

Forges stellaires

Comme la plupart des éléments qui nous entourent, le fluor est créé à l'intérieur des étoiles. Mais, jusqu'à présent, "nous ne savions même pas quel type d'étoiles produisait la majorité du fluor dans l'Univers !", remarque dans un communiqué Maximilien Franco de l'Université de Hertfordshire au Royaume-Uni. Avec son équipe et en utilisant le radiotélescope ALMA, il a pu détecter du fluor (sous forme de fluorure d'hydrogène) dans les grands nuages ​​de gaz de la galaxie NGP-190387, que nous voyons telle qu'elle était lorsque l'Univers n'avait que 1,4 milliard d'années, soit environ 10 % de son âge actuel. Le fait d'en dénicher en quantités importantes si tôt dans l'évolution de l'Univers implique que le fluor a été produit par des étoiles qui ont eu une courte durée de vie, de l'ordre de quelques millions d'années. Pour les auteurs de cette recherche, publiée dans la revue , les fabriques de fluor sont des étoiles de type Wolf-Rayet (du nom des deux astronomes français qui les ont caractérisées), des astres de plusieurs dizaines de masses solaires qui au terme de leur courte vie expulsent leur matière sous forme de vents stellaires à très haute vélocité.

Représentation artistique d'une étoile de Wolf-Rayet qui a expulsé une partie de sa matière. Crédit : ESO/L. Calçada.

Les étoiles avaient déjà été suggérées comme sources possibles du fluor cosmique, mais les astronomes ne savaient pas jusqu'à présent à quel[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles