Une flotte de taxis autonomes débute à Pékin

Une flotte de taxis autonomes débute à Pékin-Crédit photo : Baidu
Une flotte de taxis autonomes débute à Pékin-Crédit photo : Baidu

Baidu a reçu la première licence pour tester des taxis autonomes sans opérateur de sécurité à bord à Pékin.

En recevant la première licence de Pékin pour tester des taxis autonomes, Baidu fait un pas de plus vers la fourniture d’un service de covoiturage entièrement sans conducteur. Au total, 10 véhicules d’essai sans conducteur parcourront une zone de 20 kilomètres carrés dans la zone de Beijing Yizhuang. Avec le début des essais à Pékin, la zone cumulée d’exploitation et d’essai de la flotte entièrement sans conducteur de Baidu couvre désormais une superficie totale de plus de 100 kilomètres carrés en Chine.

Les taxis autonomes représentent 1,4 million de trajet au dernier trimestre

Baidu combine un mélange de caméras, de radars et de lidars tiers pour aider ses voitures à mieux voir dans des conditions de faible visibilité. Contrairement à la solution basée sur la vision de Tesla. En août, Baidu a commencé à proposer des courses de robotaxi entièrement sans conducteur. Au troisième trimestre, Apollo Go, l’application de robotaxi de la société, a effectué plus de 474 000 trajets. Cela représente une augmentation de 311 % par rapport à l’année précédente. Au total, Apollo Go avait dépassé 1,4 million de commandes au troisième trimestre.

Cela semble être une source de revenus potentiellement importante pour Baidu. Mais il faut prendre ces chiffres avec un grain de sel. Pour gonfler les chiffres des performances, il n’est pas rare que les opérateurs de taxis autonomes chin...


Lire la suite sur mobiwisy.fr