En Floride, un homme capture un alligator avec une poubelle

·2 min de lecture

Un habitant de Floride a fait sensation dans sa ville de Mount Dora après avoir capturé un alligator à l'aide d'une poubelle.

Un acte 100% américain. Mercredi, un homme est devenu une star locale après qu’il a capturé, seul, un alligator dans la ville de Mount Dora, en Floride. Eugene Bozzi, 26 ans, est parvenu à attraper un gros reptile qui venait de vagir sur sa fille à vélo... à l’aide d’une poubelle. «Quelqu'un devait intervenir et faire quelque chose. Nous devons tous veiller les uns sur les autres, n'est-ce pas ?», a déclaré cet ancien militaire à un journal local, cité par NBC News.

En claquettes chaussettes, l’homme a piégé l’animal contre une porte de garage. La bête n’avait d’autre choix que de rentrer dans la benne. Et ça a fonctionné. Eugene Bozzi s'en est emparé sous les cris et les applaudissements des badauds qui filmaient la scène. Une fois à l’intérieur, il a fermé le couvercle puis transporté l’alligator jusqu’à un bassin où il l’a libéré.

A lire :Après l’ouragan Ida, un homme attaqué par un alligator

«J'avais peur quand il était dedans parce qu'il était puissant et je ne m'y attendais pas», a-t-il ajouté. Une vidéo publiée sur les réseaux sociaux est devenue virale et fait actuellement le tour du monde. Elle a même attiré l'attention des autorités et des responsables de la faune. Le compte Twitter officiel du comté d'Orange, en Floride, a retweeté la vidéo en disant : «Rappel : les alligators ne sont pas recyclables dans votre poubelle au couvercle bleu». La Florida Fish and Wildlife Conservation Commission a quant à elle écrit : «Vous êtes préoccupé par un alligator ? Ne prenez pas de poubelle, appelez notre hotline au 866-FWC-GATOR (866-392-4286) et nous pourrons envoyer un VRAI trappeur(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles