Florian Thauvin et Charlotte Pirroni immortalisent les premiers pas de leur petit garçon Alessio

·1 min de lecture

Sur les terrains, la saison de Florian Thauvin avec l'Olympique de Marseille vire à la soupe à la grimace, moins digeste que la bouillabaisse locale. La piteuse élimination en Coupe de France enregistrée face aux amateurs de Canet-en-Roussillon (1-2), dimanche 7 mars, a été en effet la goutte d'eau qui fait déborder le Vieux-Port. Car, le club phocéen traverse une passe très difficile entre résultats médiocres, changement d'entraîneur et gronde des supporters. Et l'attaquant international, en fin de contrat en juin prochain, n'est pas exempt de tout reproche et cristallise les critiques des ultras marseillais. De quoi envisager un futur transfert dans un autre championnat. Mais en attendant des jours meilleurs, "Flotov" soigne son spleen en famille avec sa compagne, Charlotte Pirroni, et leur petit garçon de 13 mois, nommé Alessio.

Les jeunes tourtereaux partagent beaucoup de leur quotidien sur leurs pages Instagram respectives. C'est via ce canal de communication qu'ils avaient annoncé la naissance de leur bout de chou, le 5 février 2020. Et qu'ils avaient fêté son premier anniversaire, le mois dernier, en publiant d'adorables photos. Mais une nouvelle étape a été franchie, ce mardi 9 mars, avec les premiers pas de leur bambin, là-encore immortalisés par une vidéo des plus attendrissantes. "Les premiers pas du petit roi", a écrit le champion du monde, en légende de cette publication, tout heureux de voir le fruit de son amour marcher dans sa direction. Le tout sous le regard, (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Stéphanie Fugain ne comprend toujours pas pourquoi Michel Fugain l'a quittée
"Je m'automutilais" : Roschdy Zem se livre sur ses souffrances de jeunesse
Francis Huster : son ex Cristiana Reali le tacle sur l'éducation de leurs deux filles
Affaire Carla Moreau : nouveau coup dur pour la candidate des Marseillais et son compagnon Kevin Guedj
Petit Sweat. La nouvelle tendance de la jeunesse Parisienne : le street-wear japonais.