Florian Philippot : L'ex n°2 du FN arrêté par la police, une mésaventure en allant voter...

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Tous les citoyens sont appelés aux urnes ce dimanche 24 avril pour faire un choix entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen dans le cadre du second tour de l'élection présidentielle. Mais apparemment, l'un d'entre eux était plus pressé que les autres de se rendre dans son bureau de vote de Forbach : Florian Philippot, ex-numéro 2 du FN devenu le Rassemblement national, arrêté sur une autoroute de la Marne dans une voiture lancée à près de 180 km/h.

Conduit par un chauffeur, le véhicule était bien le sien et lui a été immédiatement retiré, selon Le Parisien qui a pu le joindre pour confirmer l'information. L'homme politique a expliqué qu'il "dormait à l'arrière du véhicule" mais qu'une telle vitesse "n'était pas bien". Toutefois, il a expliqué que les deux hommes se rendaient à Forbach, en Moselle, pour aller voter.

Ils ont bien atteint Forbach dans la journée... mais en train ! Les policiers les ont en effet accompagnés vers la gare la plus proche pour leur permettre de rejoindre la ville où Florian Philippot se présentera en juin comme député. Mais attention, plus question pour lui de soutenir le parti d'extrême-droite représenté par Marine Le Pen et dont il a longtemps été numéro 2.

Entre 2016 et 2017, sa ligne directrice rencontrant de plus en plus de voix contre lui avait causé son départ du parti, laissant la place aux plus jeunes comme Jordan Bardella. En difficulté les...

Lire la suite


À lire aussi

Une immense star de l'UFC arrêtée par la police et accusée de tentative meurtre !
Genie Exum arrêtée par la police : le modèle a poignardé son compagnon avec un couteau de cuisine
Grease : Un des héros du film arrêté après une altercation avec la police

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles