Florent Manaudou à quelques mois des JO de Tokyo : "le moral est moyen"

·1 min de lecture

Florent Manaudou nage actuellement dans le flou. Après une brève carrière d'handballeur, le frère cadet de Laure Manaudou est revenu à son premier amour, la natation, en mars 2019. Une décision motivée notamment par l'organisation en France, à Paris, des Jeux Olympiques en 2024. À court terme, le champion olympique 2012 sur 50 mètres vise également une médaille aux Jeux Olympiques de Tokyo qui ont finalement été décalés à cet été 2021 en raison de la crise sanitaire. Depuis, il continue à s'entraîner du mieux qu'il peut alors que des rumeurs de report ou d'annulation de la compétition ne cessent d'arriver aux oreilles des sportifs. Une situation lassante pour Florent Manaudou qui a indiqué que "le moral est moyen", dans une interview accordée au Journal du dimanche, ce dimanche 31 janvier.

Pour se motiver, le champion français peut compter sur la présence au quotidien, à ses côtés, de sa campagne, Pernille Blume, elle-même nageuse professionnelle. Il a également apporté des changements à sa préparation : exit les allers-retours entre la Turquie et Marseille, le nageur de 30 ans a choisi de s'installer à plein temps dans la cité phocéenne où il a retrouvé ses habitudes et notamment son club, le Cercle des nageurs. Malgré cela, entre la fin du premier confinement et sa reprise en septembre, Florent Manaudou confie être allé "un peu moins à la piscine" et avoir "même loupé quelques entrainements". "S'entraîner sans la perspective d'une compétition, c'est très étrange. Chaque week-end (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Anne-Sophie Lapix positive à la Covid-19 : qui sont les deux jokers pour la remplacer ?
Isabelle Balkany "ne se lasse pas" de tacler Agnès Buzyn sur sa gestion de la crise sanitaire
Gabriel Attal soutient le président : "le moindre jour de confinement qu'on peut éviter, il faut qu'on le prenne"
Lisa Marie Presley : dettes, divorces, décès... retour sur la vie difficile de la fille du King
Sept à Huit - "J'en ai pleuré" : Neymar se confie sur ses échecs, mais aussi sur Mbappé