Florent furax après son élimination de Pékin Express : "Je suis resté enfermé dans la chambre d'hôtel pendant deux jours, je ne voulais voir personne"

·1 min de lecture

Nous connaissons désormais le nom des finalises de la quatorzième saison de Pékin Express : Claire et Christophe affronteront Rose-Marie et Cinzia à Istanbul pour une ultime bataille. Vous l'aurez donc compris, la course a pris fin ce mardi 20 avril, pour les deux collègues au caractère explosif, Florent et Noël. Pourtant, ils avaient durement œuvré afin de ne pas arriver bons derniers. "Très déçus" de leur élimination, les Catalans nous expliquent les coulisses de leur aventure et de cette demi-finale semées d'embûches.

Télé-Loisirs : Dans quel état d'esprit étiez-vous lors de cette demi-finale ?

Noël : On savait que la victoire n’était pas loin donc on a tout donné. On n’avait plus aucune pitié pour personne. On y croyait vraiment !

Florent : J'étais persuadé que Pékin Express était pour nous ! Car quand je veux quelque chose, je fais tout pour l'avoir.

Et tout commence très bien pour vous. La roue tourne enfin et vous permet de devenir les rois de l’auto-stop !

Noël : On a eu une chance énorme. Depuis le début, on se bat comme des guerriers pour gagner les épreuves. Mais sur la route, on n’avait jamais eu une aussi bonne étoile !

Florent : C'est vrai que tout nous souriait. On trouvait facilement des véhicules, sachant qu'on ne parle pas un mot d'anglais.

Vous finissez très vite les deux premières épreuves et on vous entend rarement crier, vous qui êtes connus pour votre attitude explosive dans le jeu. Aviez-vous tirer des leçons des challenges passés ?

Noël : C’est vrai qu’on (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Pékin Express 2021 : qui sont les finalistes ?
Pas vu dans Pékin Express : ce "pacte" de Florent et Noël avec Rose-Marie et Cinzia à l'origine de leur choix pour l'amulette
"J'attends encore" : Marie S'Infiltre dit n'avoir reçu aucun dépôt de plainte après sa vidéo sur les influenceurs à Dubaï
Affaire conclue : les acheteurs s'amusent de la ressemblance frappante entre Harold Hessel et un vendeur (VIDEO)
"C'est un problème dont on parle peu" : Cyril Hanouna se moque (gentiment) de Julian Bugier qui a souffert de son image de "beau gosse" (VIDEO)