Florence Pugh dézingue ceux qui s'en prennent à sa "poitrine plate"

Anna Wintour et Florence Pugh assistent au défilé Valentino, le 8 juillet 2022 à Rome. (Photo: Daniele Venturelli via Getty Images)
Anna Wintour et Florence Pugh assistent au défilé Valentino, le 8 juillet 2022 à Rome. (Photo: Daniele Venturelli via Getty Images)

L'actrice est apparue au défilé Valentino dans une robe transparente laissant apparaitre sa poitrine, pour dénoncer le body shaming dont elle est victime.

CORPS DES FEMMES - “Libérez nos seins!”. Florence Pugh a profité du show Valentino pour donner une petite leçon de pédagogie sur le corps des femmes, ce vendredi 8 juillet. Alors que la maison présentait sa collection Automne-Hiver 2022-2023 à Rome, l’actrice de Little Women est apparue dans une robe entièrement rose et transparente, laissant apparaitre ses seins.

“Techniquement, ils sont couverts?”, ironise-t-elle dans un post Instagram publié ce dimanche 10 juillet. À travers cette tenue et un long texte expliquant sa démarche, Florence Pugh dénonce le body shaming régulièrement subi par de nombreuses femmes, dont elle.

“C’était très intéressant d’observer la manière dont les hommes peuvent détruire aussi facilement le corps d’une femme, publiquement, fièrement, et de façon à ce que tout le monde en soit témoin. Vous le faites même sous votre statut professionnel, et dans vos emails...”, s’indigne-t-elle.

Totalement consciente que cette robe allait provoquer de nombreux commentaires, “qu’ils soient négatifs ou positif”, l’actrice avait “hâte de la porter, sans aucune nervosité. Je n’étais stressée ni avant, ni pendant, ni après”, ajoute-t-elle.

“Pourquoi avez-vous si peur de nos seins?”

“Ce n’est pas la première fois, et certainement pas la dernière, qu’une femme entend des critiques sur son corps, venant d’une foule d’inconnus. Je m’inquiète seulement de la vulgarité de certains hommes. (...) Vous êtes tellement à vouloir m’indiquer de manière agressive à quel point vous êtes déçus par mes ‘petits seins’. Je devrais également être embarrassée par ma ‘poitrine plate’”, s’indigne-t-elle.

Alors à l’inverse, l’actrice a décidé d’exposer fièrement la poitrine dont elle devrait avoir honte selon ses détracteurs. “Je vis dans mon corps depuis un bout de temps, je suis parfaitement au courant de ma taille de poitrine et je n’en ai pas peur. (...) Je suis heureuse de tous les ‘défauts’ que je ne pouvais pas supporter quand j’avais 14 ans”, affirme-t-elle.

Florence Pugh en vient finalement à poser les questions qui se cachent derrière tant de réactions aussi impliquées. “Ce qui est bien plus inquiétant, c’est... Pourquoi avez-vous aussi peur de nos seins? Petits? Gros? Gauche? Droite? Un seul? Peut-être aucun?”, demande-t-elle.

“Que vous est-il arrivé pour que vous soyez autant dérangés par la taille de ma poitrine, ou par mon corps...? (...) C’est tellement effrayant”, ajoute-t-elle. “Grandissez. Respectez les autres et leurs corps. Respectez toutes les femmes”, conclut-elle.

À voir également sur Le HuffPost: À Cuba, les rares femmes DJ se fraient un chemin dans une île empreinte de sexisme

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI

VIDÉO - Florence Pugh s'est évanouie en se faisant percer le nez !

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles