Florence Parly annonce une nouvelle hausse du budget de la défense

·1 min de lecture
Florence Parly, ministre des Armées, a annoncé une nouvelle augmentation du budget de la défense pour 2022.
Florence Parly, ministre des Armées, a annoncé une nouvelle augmentation du budget de la défense pour 2022.

Une nouvelle hausse du budget de la défense est programmée en 2022. La ministre des Armées, Florence Parly, a confirmé, lundi 13 septembre, que, comme prévu par la loi de la programmation militaire (LPM), l?enveloppe budgétaire allait augmenter pour atteindre quasiment les 41 milliards d?euros, soit plus d?un milliard et demi de plus qu?en 2021 (le budget était alors de 39,2 milliards) et encore plus que l?année précédente. « Depuis 2017, ce sont 26 milliards d?euros de plus qui auront été investis dans notre défense et nos armées. C?est considérable. C?est même historique. Et c?était nécessaire », a-t-elle ainsi souligné.

D?une enveloppe globale de 295 milliards d?euros sur sept ans, la LPM 2019-2025 prévoit une nette hausse du budget défense après des années de déflation. Les hausses les plus importantes (+ 3 milliards par an) sont prévues à partir de 2023, soit après la prochaine élection présidentielle française.

Florence Parly promet une stratégie de « lutte informationnelle »

« Certes, nous ne sommes pas encore parvenus à la moitié du chemin, mais une chose est certaine : tout ce qui est fait ne sera plus à faire. [?] Il faudra continuer à se battre jusqu?au bout de cette loi de programmation militaire qui doit nous emmener jusqu?en 2025 », a commenté Florence Parly.

À LIRE AUSSIBudget 2022 : l?augmentation de la dépense enfle

La ministre a par ailleurs insisté sur l?importance de « continuer à bâtir les armées du futur, en transformant et en adaptant not [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles