Florange : le gouvernement sommé de rendre des comptes

Après l'annonce jeudi du retrait du dossier Ulcos par ArcelorMittal, syndicats et opposition réclament, ce vendredi 7 décembre, des explications au gouvernement. Ce projet, visant à réduire les émissions de CO2, était présenté comme une bouée de sauvetage qui devait permette de préserver l'activité et les emplois à Florange.

Ce nouveau rebondissement fait les choux gras de la droite. Premier à dégainer sur la matinale de RTL, Jean-François Copé, fait part de son "trouble" après "la succession d'annonces, et de contre-annonces" du gouvernement.

Selon le président contesté de l'UMP, "aussi bien Jean-Marc Ayrault que François Hollande - qui est bien silencieux sur ces sujets - ont bloqué toute lisibilité, à force de multiplier les taxes dans tous les sens, de refuser d'admettre qu'il n'y peut y avoir de politique économique sans compétitivité à la clef".

Dati dénonce "l'amateurisme" de Jean-Marc Ayrault

Même tonalité chez Rachida Dati. La très copéiste maire UMP du VIIe arrondissement de Paris s'interroge sur le fait que le gouvernement était peut-être au courant du revirement d'ArcelorMittal sur le projet Ulcos.

"Je suis très choquée par ce camouflet honteux que vient de nous infliger Lakshmi Mittal avec la complicité de Jean-Marc Ayrault et de François Hollande. C'est absolument inacceptable", fustige l'ancienne ministre de la Justice sur France Info.

Si le Premier ministre était informé du retrait du programme Ulcos, "il doit rendre des comptes", ajoute-t-elle. Ou bien "il ne le savait pas et c'est pire, cela démontre l'incompétence et l'amateurisme de Jean-Marc Ayrault et de son gouvernement", poursuit l'eurodéputée.

Le FN tend la main à... (...) Lire la suite sur Le Nouvel Observateur

Florange : le gouvernement sommé de rendre des comptes
Florange : une débâcle pour le gouvernement, juge la presse
Florange : "Les engagements pris seront tenus", assure Hollande
Florange : "Il faut maintenant faire avec la réalité"
Florange : "Vous attendez quoi ? Qu'il y ait un malheur ici ?"
ArcelorMittal retire la candidature de Florange pour le projet Ulcos

Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.