Flavie Flament victime d'un viol : elle réclame "le droit de pleurer toute une vie"

·1 min de lecture

Elle a été abusée par David Hamilton à l’âge de 13 ans, ce photographe "mondialement connu" chez qui sa maman la conduisait petite. Dans "La Consolation", en 2016, Flavie Flament s'est confié pour la première fois sur le viol qu'elle a subi étant adolescence. Sans nommer son agresseur, elle s'est battue pour allonger le délai de prescription des viols sur mineurs.

Et si depuis son témoignage, la campagne "Me Too" a achevé de libérer la parole, à travers la planète, l'animatrice télé a encore des choses à dire... Dans les colonnes de Femme actuelle, elle explique que si elle a réussi à tourner la page, elle a également "à cœur de continuer à transmettre un message".

À lire également

Flavie Flament violée : ce que son témoignage a changé pour les femmes

L'ex de Benjamin Castaldi a en effet observé quelque chose à propos des témoignages des victimes d'agression sexuelle... Elle constate que "les victimes sont condamnées à la solitude, à une nouvelle prison du silence après s’être confiées" et déplore : "Il y a une injustice à ne plus pouvoir parler une fois les choses dites".

Pourtant, dit-elle, cet évènement traumatique qu'elle a vécu... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi