Flashback - Vanessa Paradis : comment elle a tout fait pour séduire Johnny Depp

·1 min de lecture

Longtemps considérée comme la petite fiancée des Français, Vanessa Paradis est devenue une artiste accomplie, actrice et égérie de mode aux côtés de sa fille, Lily-Rose Depp. Avec son père, Johnny Depp, la chanteuse a formé l'un des couples les plus mythiques et les plus emblématiques des années 2000. D'après la légende, la rencontre entre le héros d’Edward aux mains d’argent et l'interprète de Joe le Taxi, qui fête ce mardi 22 décembre ses 48 ans, relève d’une rencontre fortuite lors d'une soirée en juin 1998. Mais la réalité est tout autre.

Leur histoire a en vérité commencé quatre ans auparavant, au Viper room, un club à Los Angeles où se presse la fine fleur d’Hollywood, comme le relate Hugues Royer dans la biographie Vanessa Paradis : la vraie histoire. Âgée de 22 ans, la chanteuse française est accompagnée du rocker Lenny Kravitz, avec qui elle entretient une liaison passionnée. Ce soir-là, elle s’impatiente au milieu d’une horde de groupies, pressée de "rentrer à la maison afin d’avoir son mec pour elle toute seule". Soudain, elle serre une main d’homme dont elle ne reconnaît pas le visage et qui lui "fait quelque chose dans les doigts, dans les bras, dans tout le corps". Il s'agit de Johnny Depp, dont l’autre bras est accaparé par une brindille "blonde et sublime", Kate Moss, avec qui il forme un couple très "sex, drogue et rock'n'roll". Depuis ce jour, l’acteur américain de 31 ans ne quittera plus ses pensées, qui se transformeront en obsessions.

Bien décidée à recroiser (...)

Lire la suite sur le site de GALA

VIDEO - "Fallait pas le dire !" : Malika Ménard fait une gaffe dans Affaire conclue
PHOTO - Arthur et Mareva Galanter à Tahiti pour Noël : tendre moment avec leur fille Manava
Donald et Melania Trump à Mar-a-Lago pour les fêtes : les enfants du président encore blacklistés par la First lady ?
Miss Provence "affectée" après les attaques antisémites, elle porte plainte
La repentance sans fin de Benjamin Griveaux : « Il a conscience d’avoir fait une connerie inexplicable »