Flashback - Sœur sourire : les raisons qui l'ont poussée au suicide

·1 min de lecture

Lundi 19 juillet au soir, Arte diffusait le film Sœur Sourire, dont le personnage principal de la religieuse et chanteuse belge, Jeanne-Paule Marie Deckers, est incarné à l’écran par l’actrice Cécile de France. À cette occasion, Gala vous propose d’en savoir plus sur l’interprète du titre Dominique, qui fût un carton dans les années 60. Malgré son succès plutôt inattendu dans l’industrie du disque, celle-ci a connu un destin tragique. En effet, des problèmes d’argent, mais aussi son histoire d’amour avec une femme, l’ont poussée à mettre fin à ses jours.

Jeanine Deckers était en couple avec une certaine Annie Pécher, de onze ans sa cadette et qui était thérapeute exerçant auprès d’enfants atteints d’autisme. Leur relation sentimentale était néanmoins restée secrète, notamment à cause de la nature homosexuelle de celle-ci. Ensemble, les deux femmes ont fondé l’institut Claire Joie, qui était conçu pour aider des mineurs autistes, mais il a fermé ses portes en 1982, pour cause de faillite. De quoi beaucoup jouer sur le moral de celle que l’on surnommait Sœur Sourire, mais aussi de sa compagne. Elles ont alors plongé dans une dépression et n’ont pas lésiné sur l’alcool et les médicaments pour tenter de se remettre de leur chagrin.

Il faut dire que musicalement parlant également, ce n’était pas simple pour Jeanine Deckers. La version électro de sa célèbre chanson Dominique n’a pas obtenu le succès escompté et sa carrière dans l’industrie du disque était au point mort. Côté finances, (...)

Lire la suite sur le site de GALA

PHOTO - Marina Kaye au plus mal : "Le drame le plus douloureux de ma vie"
"Ramener les indécis" : comment Emmanuel Macron veut convaincre à la vaccination
Emmanuel Macron et Jean Castex "font un beau couple" : leur relation fait sourire
Britney Spears "droguée" contre son gré : les nouvelles révélations glaçantes
"Non, je déconne" : cette blague de Xavier Bertrand qui fait grincer des dents

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles