Flashback : quand le prince Philip évitait Donald Trump

·1 min de lecture

Le prince Philip, décédé à l'âge de 99 ans, ce vendredi 9 avril. Parti "paisiblement" à Windsor, le duc d'Edimbourg aura côtoyé de son vivant parmi les plus grandes personnalités. Et aurait par ailleurs évité Donald Trump. En effet, l'époux de la reine Elizabeth II s'était offert une dérogation pour ne pas avoir à se retrouver face à l'ancien président des États-Unis, après s'être retiré de la vie publique à l'automne 2017. Ce qui lui avait donné là une bonne excuse pour ne pas assister au voyage controversé du mari de Melania Trump en Angleterre en juin 2019, comme nous l'apprend le site anglais de Metro. Au moment de sa venue, le milliardaire américain avait exigé le même traitement de faveur que Barack Obama, à savoir passer une nuit au Palais de Buckingham avec son épouse.

Mais malgré ses nombreuses relances, il n'a pas pu obtenir satisfaction. Le Palais était alors en cours de rénovation à cette époque. À cette décision du prince Philip de ne pas être présent ce jour, s'ajoutait la bonne relation de ce dernier et de la reine avec le prédécesseur de Donald Trump et son épouse Michelle Obama. On les avait notamment vu partager quelques rires ensemble et le duc d'Edimbourg aurait également insisté pour amener le couple Obama à bord de son Range Rover pour les emmener à un déjeuner privé avec la monarque, aujourd'hui en deuil.

Le prince Philip avait également évité Donald Trump en juillet 2018. Alors que Donald Trump était invité à prendre le thé par la reine, avec laquelle l'ancien (...)

Lire la suite sur le site de GALA

PHOTO - Kate Middleton et William partagent un émouvant cliché inédit du prince George et du prince Philip
Harry et Andrew privés de leurs uniformes militaires pour les obsèques du prince Philip
VIDEO - Valérie Trierweiler comparée au prince Philip : gros pique sur CNews
Le prince Philip, "un maître du barbecue" : l'hommage décalé de Harry
Meghan Markle : pourquoi son absence « arrange tout le monde »