Flashback - Miss France : Sophie Thalmann, cette opération de chirurgie esthétique qu'elle a refusée

·1 min de lecture

Alors que le célèbre concours Miss France s'apprête à fêter son centenaire, et que l'élection de Miss France 2021 est prévue pour le 19 décembre prochain au Puy-du-Fou, certaines jeunes femmes ont vécu un début de sacre plutôt difficile. C'est le cas de Sophie Thalmann, Miss France 1998. Réputée pour sa beauté, l'ancienne Miss a pourtant souffert de complexes comme elle l'a confié dans une interview accordée à Melty. "Mon plus gros complexe, même si c'est perso et que je n'aime pas trop en parler ce sont mes oreilles décollées", a-t-elle révélé.

Malgré les critiques de certaines personnes, elle n'a jamais souhaité avoir recours à une opération de chirurgie esthétique. "Mais je n'ai jamais voulu me les faire recoller, malgré reproches à ce sujet de madame De Fontenay avant l'élection. Que ce soit un message pour tous : on peut être belle et réussir même avec des défauts physiques", a-t-elle expliqué. Au cours de son entretien, Sophie Thalmann est aussi revenue sur son quotidien après son sacre. "Juste après l'élection, quand je suis rentrée dans ma ville à Bar-Le-Duc, J'avais l'impression d'être le père noël, à faire coucou aux gens dans ma décapotable", s'est-elle remémorée avant de poursuivre sur les mauvais côtés du concours. "Le pire c'est la solitude. On est toujours très entouré mais pas par nos proches. Et quand le soir je retrouvais ma chambre d'hôtel, j'étais très seule".

Désormais, Sophie Thalmann se consacre à ses projets. A la tête d'une belle tribu, elle est très épanouie. (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Madame Claude : la célèbre proxénète de la République qui rêver de rendre "le vice joli"
Béatrice Dalle : qui est son nouveau "mari" de 23 ans, Paul Bichet-Galaup ?
Emmanuel Macron et "sa prestation de Youtubeur" : la vidéo qui agace
Miss France 2021 : "Si jamais la sœur de Marine Lorphelin est couronnée..." Geneviève de Fontenay met en garde
Emmanuel Macron a-t-il du souci à se faire ? Anne Hidalgo "dangereuse" face au chef de l’État