Flashback - Miss France : Sonia Rolland couverte de lettres d'insultes après son sacre

·1 min de lecture

C'est un bonheur qui a été de courte durée. Alors que le célèbre concours Miss France s'apprête à fêter son centenaire, et que l'élection de Miss France 2021 est prévue pour le 19 décembre prochain au Puy-du-Fou, certaines jeunes femmes ont vécu un début de sacre très violent. Le 11 décembre 1999, lors d'une cérémonie qui s'est déroulée à l'Hôtel de Ville de Paris, Sonia Rolland a été élue Miss France 2000, à seulement dix-huit ans. L'honneur de porter la Couronne et de représenter la France ont été de courte durée pour celle qui représentait la région Bourgogne. Et pour cause, suite à son élection, la jeune femme a reçu de nombreuses lettres d'insultes et d'attaques racistes.

En décembre 2013, après le sacre de Flora Coquerel qui avait elle aussi été la cible des critiques, Sonia Rolland a décidé de prendre la parole et de raconter les horreurs qu'elle avait vécues durant son année de Miss France. Dans une tribune écrite pour Le Plus de L'Obs, elle écrivait : "Quand j’ai été élue Miss France en 2000, il n’y avait pas de réseaux sociaux. Pourtant, j’ai reçu environ 2700 lettres d’insultes, d’ailleurs j’en ai publié quelques-unes dans mon livre "Les gazelles n’ont pas peur du noir". Je suis au regret de vous apprendre que ceux qui insultent Flora Coquerel existaient déjà à mon époque."

Pire que les insultes, l'ex de Jalil Lespert a subi les humiliations : "Je me souviens d'une enveloppe qui contenait des excréments, assortis d'un mot 'voilà ce que tu m'évoques quand je te vois (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Clémence Botino (Miss France 2020) agacée : "Arrêtez de dire que j'ai raté mon année !”
PHOTO - Jade Hallyday : bain de soleil et cheveux au vent pour la fille aînée de Laeticia
Miss France 2021 : petit-ami, mariage, bébé... À quoi a-t-elle droit l'année de son sacre ?
Flashback - Miss France : Valérie Bègue, son âpre bras de fer avec Geneviève de Fontenay
Michèle Rubirola malade : qui est Benoît Payan, son successeur supposé ?