Flashback - Melania Trump mystérieuse et provoc' : ce look qui a marqué les esprits

·1 min de lecture

Un vêtement vaut-il mille mots ? En 2018, à l’occasion d’une interview accordée à ABC, lors d’un voyage en Afrique, Melania Trump était apparue avec une veste mystérieuse et pour le moins provocatrice. Dessus, on pouvait lire en grosses lettres "I REALLY DON'T CARE, DO U ?", que l’on peut traduire en français par "J’en ai rien à faire et vous ?" À l’époque, son look avait défrayé la chronique. L’ancien mannequin, qui savait parfaitement ce qu’elle portait, adressait finalement un message aux médias.

En effet, après avoir choqué la planète entière, Usa Today se souvient que Melania Trump avait taclé la presse présente ce jour-là en leur demandant de "se [concentrer] sur ce [qu’elle fait], pas sur ce [qu’elle] porte". "L’Histoire se souviendra d'elle comme d'une première dame qui a utilisé ses vêtements comme un geste vindicatif envers les médias - elle déteste les médias, déclare la journaliste et auteure Andersen Brower. Elle pense qu'il est ridicule que ses habits soient analysés comme ça, et donc elle va s'amuser à railler les gens".

En janvier prochain, Melania Trump devra quitter la Maison-Blanche avec Donald Trump pour laisser la place à Joe Biden et son épouse Jill. Et si la presse s’est souvent attardée sur les looks de la First Lady, Andersen Brower estime que ce que portera l’ancien mannequin après son départ de Washington n’intéressera plus personne. Néanmoins, la journaliste suggère qu’elle pourrait écrire un livre, comme a pu le faire Michelle Obama, avec Becoming, et (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Flashback - Derniers jours de Johnny Hallyday : quand Laeticia appelait leurs amis à la rescousse
Un Noël pas comme les autres pour la reine : elle pourrait être privée de ses arrière-petits-enfants
"Elle a fait une terrible erreur" : Meghan Markle de nouveau épinglée
Melania Trump : cette fidèle alliée sur qui elle peut compter
Mort du DJ Erick Morillo (I Like to Move It) : les causes de son décès révélées