Flashback - Melania Trump en guerre avec la presse tabloïd : quand la First Lady sortait les griffes

·1 min de lecture

Melania Trump sort rarement de sa réserve. Sauf lorsqu'il s'agit de défendre son honneur. La première dame américaine, qui fait l'objet d'un documentaire diffusé ce lundi 2 novembre sur LCP, Melania Trump, cet obscur objet du pouvoir, a intenté un procès en diffamation contre le Daily Mail quelques semaines après avoir emménagé dans la Maison Blanche.

En février 2017, on a appris qu'elle poursuivait en justice Mail Media, la société éditrice du tabloïd britannique, six mois après que celui-ci avait écrit qu'elle "proposait des services allant au-delà du mannequinat". Pour réparer les dommages causés par la publication de cette information reprise d'un magazine slovène -son pays d'origine-, Melania Trump demandait la coquette somme de 150 millions de dollars, soit environ 130 millions d'euros.

Charles Harder, l'avocat de Melania Trump, plaidait que cette dernière avait perdu "une occasion unique de développer une gamme de produits à son nom", et par conséquent "des millions de dollars". Selon lui, les propos tenus dans le Daily Mail en août 2016 portaient aussi "atteinte à sa légitimité à exercer la fonction de Première dame des Etats-Unis".

Melania Trump, dont l'avenir se jouera ce mardi 3 novembre lors des élections présidentielles américaines auxquelles son mari se représente, a obtenu beaucoup moins que ce qu'elle souhaitait. Mais la somme pour laquelle elle a accepté de mettre fin à la procédure reste conséquente. Elle a reçu 3 millions de dollars -environ 2,6 millions d'euros- (...)

Lire la suite sur le site de GALA

VIDÉO- Laurence Ferrari abasourdie par une information sur la Covid-19
Le prince William rescapé du Covid : que se serait-il passé pour son fils George en cas de malheur?
« Melania peut venir ? » : quand Donald Trump tente d’imposer sa femme à Emmanuel Macron
La maîtresse du roi de Thaïlande rampant devant le monarque et son épouse : cette image malaisante
PHOTO - Le roi et la reine du Bhoutan fiers de leur fils cadet qui a bien grandi