Flashback - Letizia d'Espagne blessante avec la reine Sofia : cette vidéo qui a scandalisé

·1 min de lecture

Alors que les fêtes de fin d'année approchent, difficile d'imaginer une grande réunion familiale pour la monarchie espagnole. Le scandale financier autour de Juan Carlos, son exil à Abu Dhabi, la mauvaise entente entre Letizia et la reine Sofia… Rien ne mène sur la voie de la réconciliation. Mais concernant Letizia d'Espagne et sa belle-mère, l'ambiance glaciale ne date pas d'hier. Elle remonte à bien plus loin que les dernières incartades de Juan Carlos. Les deux femmes ne se sont jamais bien entendues, en particulier sur l'éducation de la princesse héritière Leonor et de sa sœur l'infante Sofia.

Même publiquement, Letizia a parfois eu du mal à cacher sa froideur envers la reine Sofia. À Pâques, en 2018, une vidéo d'elle faisant tout pour empêcher sa belle-mère d'être prise en photo avec ses petites-filles a scandalisé toute l'Espagne. Les admirateurs de la famille royale ont été choqués du manque de respect de Letizia et ont apporté leur soutien à la reine Sofia. Par la suite, Felipe VI et sa femme ont bien tenté de donner l'image d'une famille parfaite et unie mais trop tard, le mal était fait.

Depuis, ce n'est plus un secret pour personne, Letizia fait tout en privé pour que ses filles aient le moins de contact possible avec leur grand-mère paternelle. Au point où, par habitude, la princesse Leonor et l'infante Sofia ne portent que peu d'affection à leur abuela. D'ailleurs, sur la vidéo qui a fait scandale, on peut déjà voir les fillettes se dégager violemment de l'étreinte (...)

Lire la suite sur le site de GALA

PHOTOS - Julien Doré : cette énorme somme récoltée pour les sinistrés de la tempête Alex
Mask Singer : des salaires 3 fois moins élevés que pour Danse avec les stars... Révélations
VIDÉO - Laurent Ruquier convaincu par "La pensée blanche" et controversée de Lilian Thuram
VIDÉO - Line Renaud se lâche sur Valéry Giscard d'Estaing : "Vous êtes trop hautain !"
VIDÉO - Jonathann Daval : "une homosexualité refoulée", selon l'avocat Pierre Farge