Flashback - Quand Laeticia Hallyday a piqué une colère après une folie de Johnny

·1 min de lecture

Motos, guitares, et autres villas luxueuses… Johnny Hallyday menait la grande vie ! Si ses amis les plus proches étaient habitués à ses caprices, son épouse, elle, a parfois du sortir de ses gonds. Sur les dernières années de sa vie, le rockeur était devenu si dépensier que la banque HSBC avait été chargée de vérifier ses dépenses afin de les valider... ou pas. Un recours qui a évité au couple plus d'une crise.

Et pour cause ! En 2006, lors d'un voyage au Canada, l'interprète de Je te promets avait, sur un coup de tête, acheté un ranch de 500 hectares. Une folie qui a mis son fondé de pouvoir, Pierric Le Perdriel, et Laeticia, dans une colère noire. Heureusement, comme le chanteur n'avait encore officiellement rien payé, la promesse d'achat a été invalidée, les vendeurs recevant tout de même 100 000 euros de compensation financière.

"Médiatiquement, Johnny s’est construit en dépensant son argent", expliquait un proche dans les colonnes des Inrocks, et de poursuivre : "Les premières années, dès qu’il achetait une voiture, il faisait la une des magazines. Il a conservé cette vision à l’ancienne de la rock-star. Il croit qu’il doit dépenser pour être Johnny, que son image passe par là." Plus cigale que fourmi, le chanteur pouvait heureusement compter sur la patience de Laeticia. "Il fallait beaucoup de compromis, beaucoup d'abnégation", expliquait récemment dans Sept à Huit celle qui file le parfait amour avec Jalil Lespert, avant de conclure : "C’est ce qu’il aimait chez moi."

Lire la suite sur le site de GALA

Le saviez-vous ? Le fils de Donald et Melania Trump a son propre appartement dans la Trump Tower
Emmanuel Macron prié de sévir… contre un ministre trop ambitieux
“C’est faux” : Raphaël Enthoven garde un grief contre son ex Justine Lévy, 20 ans après leur séparation
Johnny Hallyday pas dupe des pique-assiettes : sa petite vengeance
Nicolas Sarkozy en deuil : un de ses proches conseillers est mort