Flashback - Harry dépouillé de ses titres... comme sa mère Diana

Elle aurait été la seule susceptible de comprendre sa détresse Si l'un de ses proches a assuré qu'elle serait furieuse contre son plus jeune fils pour avoir renoncé définitivement à son statut de membre senior de la famille royale, Lady Diana a connu un sort semblable à celui du prince Harry. Championne de plus d'une centaine de causes auxquelles elle a prêté son image, la princesse des cœurs a été un membre actif de la monarchie et assuré ses engagements en dépit de sa séparation d'avec le prince Charles, annoncée en 1992. Mais lorsque le tribunal de Londres a mis fin à son mariage, la défunte a renoncé précipitamment à de nombreux patronages, dont la vice-présidence de la Croix-Rouge.

Contrairement au prince Harry, pris de court lorsque Sa Majesté Elizabeth II l'a dépouillé de ses titres, Lady Diana a elle-même choisi cet abandon massif, "avec grand regret." Selon l'édition espagnole du magazine Vanity Fair, ce lundi 22 février, la première épouse du prince Charles a été privée d'un soutien financier à la suite de son divorce, l'empêchant donc de tenir ses promesses d'un dévouement infaillible aux organismes qu'elle a représentés. Elle a tout de même eu droit à la jolie somme de 17,5 millions de livres et à l'autorisation de conserver son appartement au palais de Kensington. Mieux encore, Lady Di a aussi pu conserver ses postes de marraine ou encore de présidente de Centrepoint, du Ballet national anglais, de la Leprosy Mission, du National Aids Trust, du Great Ormond Street (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Le prince William inquiet des dépenses de la famille royale ? Il prend les choses en main
Flashback - Tiger Woods : le scandale des "14 maîtresses" qui a causé sa chute
Tiger Woods hospitalisé après un accident de la route
Le chef étoilé Marcel Keff s'est suicidé à l'âge de 63 ans
Carole Gaessler : la mort de son premier amour, le drame de sa vie