Flashback - Emmanuel Macron ado très à son aise chez Brigitte et André-Louis Auzière

·1 min de lecture

Entre Emmanuel et Brigitte Macron, la très belle histoire d'amour a débuté il y a bien des années. Le président de la République était alors un simple lycéen, et la Première dame une professeure de français très appréciée. Rapidement le jeune Emmanuel tombe amoureux de la charismatique Brigitte, alors mariée avec André-Louis Auzière. Le couple Auzière n'hésite à accueillir le brillant ado à son domicile qui s'y sent très vite comme chez lui.

Alors qu'Emmanuel Macron est un élève assidu du cours de théâtre dirigée par sa future épouse, il se rend régulièrement chez elle pour travailler. Charmeur et décontracté, il adopte une attitude surprenante. En 2017 dans un article consacré à Emmanuel Macron et Najat Vallaud-Belkacem, Vanity Fair évoque même une scène particulièrement surréaliste. "Un jour, il ouvre la porte à un copain, médusé, venu rendre visite à l’enseignante. « Brigitte va revenir, entre ! Tu veux boire quelque chose ? »", écrit le journaliste Claude Askolovitch.

A l'époque Emmanuel Macron est encore lycéen mais il est déjà fou amoureux de Brigitte. Seulement 200 mètres séparent le domicile des Macron et celui des Auzière, où le futur président va bientôt prendre ses quartiers. La mère d'Emmanuel Macron imagine son fils épris de Laurence, l'une des filles de sa professeure. Mais c'est pour Brigitte que son coeur bat. Le mariage des Auzière vole en éclats et en 2007, après de longues années d'une histoire d'amour qui aura surmonté bien des obstacles, Emmanuel Macron l'épouse (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Jean-Michel Blanquer ose une formule étonnante : « Beaucoup de sauce et peu de lapin »
Covid-19 : après Charles et William, un membre de la famille royale touché à son tour
Le saviez-vous ? Meghan Markle et Harry ont remboursé les travaux de Frogmore Cottage grâce à Netflix
Emmanuel Macron "prudent" : la formule choc qu'il ne prononcera pas
« William était absolument livide »: le jour où Diana a déclenché la colère de son fils aîné