Flashback - Quand Donald Trump notait la plastique d’une célèbre actrice

·1 min de lecture

Si Donald Trump s'est parfois montré vulgaire, notamment envers Brigitte Macron, voire carrément misogyne, au cours de son mandat, sa goujaterie ne date pas d'hier. Au début des années 1990, le magnat de l'immobilier était déjà une référence en la matière. Ainsi, quand il ne faisait pas de commentaires acerbes sur le poids des Miss Univers, le milliardaire se plaisait à noter le physique de celles qui avaient osé se mettre en travers de son chemin, parmi lesquelles l'actrice Daryl Hannah qui s'est attirée les foudres de Donald Trump en 1993, informe le Philadelphia Inquirer.

Dans une interview accordée à Harper's Bazaar, l'inoubliable sirène de Splash avait ainsi déclaré qu'elle n'aimait pas la façon dont son beau-père, Jerrold Wexler, était communément appelé "le Donald Trump de Chicago", et de préciser : "Il était doux, modeste, il évitait publicité. La seule raison de le comparer à Donald Trump est qu'il a réussi dans l'immobilier - et Donald Trump ne réussit même plus dans l'immobilier!" Des propos qui avaient fait enrager l'homme d'affaires qui, une fois n'est pas coutume, avait répliqué en notant la plastique de l'actrice.

Vexé par les propos de l'actrice, Donald Trump avait pris la plume pour donner son avis au Harpers Bazaar. Après avoir assuré que ses affaires se portaient à merveille, le magnat de l'immobilier avait, très élégamment, attribué une note au physique de Daryl Hannah, alors en couple avec John Fitzgerald Kennedy Jr. "La vraie question est : 'qu'est-ce que (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Jean Reno : qui est sa fille Sandra, elle aussi actrice ?
Le prince William jaloux… Sa réaction quand un acteur flirte d’un peu trop près avec Kate Middleton
Michel Drucker donne de ses nouvelles après « une lourde opération à cœur ouvert »
VIDÉO - "Elle est moche !" : quand Nagui chambre Magali Ripoll
Juan Carlos et la reine Sofia rattrapés par une affaire de fraude fiscale