Flashback - Diana incontrôlable : ce sale coup à Elizabeth II

·1 min de lecture

Sa rébellion, personne ne peut l’oublier. Ni l’institution monarchique ni le peuple. Le 20 novembre 1995, Lady Diana provoquait un séisme au Royaume-Uni. Devant les caméras de l’émission Panorama, diffusée sur la chaîne de la BBC, l’épouse du prince Charles révélait le désastre de son couple. Le regard triste, la princesse de Galles faisait tomber le masque et adoptait la posture de la femme blessée. Alors que les rumeurs d’infidélité du couple princier la pesaient, Diana Spencer passait aux aveux : “Nous étions trois dans ce mariage.” Une phrase qui dévoilait la vérité sur la relation extraconjugale de son mari avec Camilla Parker Bowles, avant d’assumer ses propres liaisons adultères avec le major James Hewitt.

Dans cette interview, aussi inattendue que fracassante, Lady Diana attaquait également son mari. Elle doutait de sa capacité à monter un jour sur le trône, et ne s’en cachait pas. “Je connais sa personnalité. Je pense qu’être roi lui apporterait d’énormes contraintes et je ne sais pas s’il pourrait s’y adapter”, se désolait-elle. Ce flot de confessions, le journaliste Martin Bashir ne l’attendait pas. La reine Elizabeth II et le prince Philipp, qui célébraient leur 48ème anniversaire de mariage ce jour-là, ont manqué de s’étrangler. L’éternelle rebelle n’avait pas averti son attaché de presse ni son secrétaire particulier de cet entretien, comme le relatent nos confrères de Vanity Fair, paru en kiosque ce mercredi 4 novembre. Le lendemain matin, la monarque aurait écrit (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Olivier Véran : ce rituel « morbide » qu'il est prêt à reprendre
Flashback - Johnny Hallyday fâché avec un proche… à cause d’une de ses ex
Diana : pourquoi la princesse de Galles a perdu son titre d’altesse royale lors de son divorce ?
PHOTO - Brigitte Macron confinée à l'Elysée : cette apparition remarquée
Pourquoi les enfants de Sophie de Wessex pourraient renoncer à leurs titres royaux