Flashback : Anne-Sophie Lapix et Canal + se sont affrontés devant la justice

·1 min de lecture

Avant de rejoindre le service public, Anne-Sophie Lapix, que l'on retrouvera ce jeudi 29 octobre sur le plateau du Grand Echiquier sur France 2, a, cinq années durant, présenté l'émission politique hebdomadaire Dimanche + sur Canal +. En juin 2013, la journaliste annonçait pourtant dans une interview accordée à Alessandra Sublet pour Télé 7 jours quitter la chaîne cryptée pour présenter C à vous sur France 5. Ni une ni deux, son futur ancien employeur l'avait alors poursuivie en justice.

Canal +, qui reprochait à la compagne d'Arthur Sadoun d'avoir manqué à son contrat d'image dont les montants mensuels lui avaient été versés jusqu'à fin août, lui réclamait 70 000 euros de dommages et intérêts. De son côté, Anne-Sophie Lapix avait attaqué la chaîne pour atteinte à sa réputation, un point sur lequel elle n'a pas obtenu gain de cause.

La chaîne, déboutée de ses demandes et condamnée à verser 5 000 euros à la présentatrice afin de couvrir une partie des frais avancés pour sa défense, avait alors indiqué "prendre acte de la décision qui renvoie dos à dos Anne-Sophie Lapix et Canal +", et d'ajouter : "Canal + est satisfaite que par cette action, il n'y ait pas eu d'autres manquements à son contrat d'image dont les montants mensuels ont été versés à Anne-Sophie Lapix jusqu'à fin août".

En septembre 2013, à l'aube de la première de sa nouvelle émission, Anne-Sophie Lapix avait confié son étonnement quant à l'attitude de son ancien employeur lors d'une interview au site puremedias.com (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Reconfinement : Valérie Lemercier renonce à la sortie du film Aline
PHOTOS - Hugh Grant : qui sont les femmes de sa vie ?
La reine Silvia de Suède "profondément triste" : son frère est mort
"Charlatans", "manipulation"... Michel Cymes : sa tribune au vitriol sur la deuxième vague
Bientôt réconciliées ? Sylvie Tellier tend la main à Geneviève de Fontenay