Flamme olympique et nouveau mémorial, Omaha Beach lance les festivités du 80e anniversaire du D-day

La cavalière Pénélope Leprévost, au galop sur la plage d'Omaha Beach, porte la flamme olympique, le 30 mai 2024 à Saint-Lauren-sur-Mer, dans le Calvados (LOU BENOIST)
La cavalière Pénélope Leprévost, au galop sur la plage d'Omaha Beach, porte la flamme olympique, le 30 mai 2024 à Saint-Lauren-sur-Mer, dans le Calvados (LOU BENOIST)

Le passage de la flamme olympique à Omaha Beach jeudi a été marqué par le galop de la cavalière Pénélope Leprévost, flambeau en main, et passant près d'un nouveau mémorial en hommage aux ancêtres des Navy Seals américains.

Partie en bateau de Vierville-sur-Mer, à l'ouest de "Omaha la sanglante" peu avant 8h00, la flamme est arrivée par la mer à Saint-Laurent-sur-Mer où plusieurs dizaines de badauds se pressaient pour apercevoir Pénélope Leprévost, médaillée d'or par équipe en saut d'obstacle à Rio en 2016.

La cavalière et l'humoriste Nicolas Canteloup ont porté la torche à cheval sur cette plage où un millier d'Américains sont tombés dès les premières minutes du Débarquement le 6 juin 1944, jusqu'au cimetière militaire de Colleville-sur-Mer.

A mi-chemin, les deux porteurs de la flamme sont passés devant un monument, encore bâché avant son inauguration vers 11h par différents militaires en tenue.

Le "monument dédié aux unités de démolition de combat naval (NCDU Naval combat destruction unit, en anglais NDLR) et aux scouts et raiders" est composé de plusieurs panneaux explicatifs, avec des photos du Débarquement et des ouvrages défensifs d'époque que ces unités ont fait exploser permettre aux vagues d'assaut de progresser.

"Nos pensées vont aux héros tombés à qui nous rendons hommage", a déclaré le maire de Saint-Laurent-sur-Mer Denis Madouasse.

Chargées de créer des brèches dans les défenses allemandes, ces unités finiront la journée avec 50% de pertes.

Leurs héritiers dans l'armée américaine, aujourd'hui appelés "Navy Seals", étaient présents en uniforme autour du mémorial situé au lieu-dit Ruquet, au pied du point d'appui allemand WN65.

Le directeur du musée Navy Seals en Floride a dédié ce monument aux habitants de Saint-Laurent-sur-Mer et décrit ce qui a été accompli sur cette plage en 1944 "d'actes extraordinaires par des hommes ordinaires".

Ce passage de la flamme olympique sur les plages du Débarquement intervient quelques jours avant les célébrations du 80e anniversaire de cet événement, qui réuniront plusieurs chefs d'Etat.

mac/mb/swi