Flambée du prix du gazole : "Nous sommes en face d'une crise énergétique majeure"

·1 min de lecture

C'est une nouvelle déclinaison de la crise des prix de l'énergie que la France vit actuellement : le litre de gazole est en moyenne à 1,5354 euros à la pompe la semaine dernière, un record historique pour ce carburant. Le précédent pic datait d'octobre 2018 avant le début de la crise des "gilets jaunes". Des prix en hausse, comme celui du gaz et de l'électricité, qui témoigne d'une crise énergétique majeure", alerte Philippe Chalmin, spécialiste des questions énergétiques, invité d'Europe 1, mardi.

Un niveau de production trop faible ?

"Le prix du pétrole, aspiré par le prix du gaz naturel, se trouve à des niveaux relativement élevés", assure Philippe Chalmin. "On est passé en quelques jours de 70 à pratiquement 84 dollars le baril aujourd'hui. C'est ce qui explique les tensions sur l'ensemble des carburants, avec peut-être un petit plus pour le gazole, parce qu'il y a une plus forte demande aujourd'hui de ce type de fioul et autres, en particulier pour le chauffage."

Mais cette flambée des prix va-t-elle se poursuivre ? "Bien malin qui peut le dire", élude l'économiste. "On peut s'attendre d'ici la fin de l'année à une fourchette très large entre 60 et 100 dollars le baril. Il est clair qu'aujourd'hui, il y a une assez forte pression sur les producteurs de pétrole de l'Opep+, autour de l'Arabie saoudite plus la Russie, d'augmenter leurs capacités de production, car pour l'instant, ils sont toujours très en dessous de leur niveau de production d'avant la pandémie."

Vers "un pi...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles