Flambée des prix : vers des « troubles sociaux » en Afrique ?

La guerre en Ukraine et l'explosion des prix des denrées accentuent les faiblesses structurelles autour de la sécurité alimentaire dans de nombreux pays considérés comme vulnérables.
La guerre en Ukraine et l'explosion des prix des denrées accentuent les faiblesses structurelles autour de la sécurité alimentaire dans de nombreux pays considérés comme vulnérables.

Dans un rapport régional publié ce jeudi, l'institution de Bretton Woods exprime ses « craintes à l'égard de la sécurité alimentaire ». Selon le Fonds monétaire international, celles-ci se sont nettement accentuées avec la guerre en Ukraine et l'explosion des prix des denrées alimentaires. Conséquence : les risques de troubles sociaux se sont accrus au sein des pays vulnérables. « Nous sommes très inquiets de la récente flambée des prix des aliments et du carburant » sur le continent, a commenté auprès de l'AFP le directeur du département Afrique au FMI, Abebe Aemro Selassie, qui pointe des risques de « protestations sociales ». « Ce choc frappe de manière extrêmement ciblée les plus pauvres, en faisant augmenter les prix alimentaires, ceux des carburants et du transport en général, et au bout de la chaîne les producteurs de biens et services qui rehaussent leurs prix », a-t-il poursuivi. La flambée des prix des denrées alimentaires est sans précédent. Ceux-ci ont atteint un nouveau record en mars, lequel a effacé le précédent plus haut de 2011, selon l'indice de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) qui inclut les tarifs des huiles végétales, des céréales ou des produits laitiers.

À LIRE AUSSICrise alimentaire : l'Afrique de l'Ouest en première ligne

Le blé : un front préoccupant

En première ligne, il y a le blé. La progression des prix du blé est « particulièrement préoccupante », écrit le FMI dans son rapport intitulé [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles