Flambée de Covid-19 en Russie: nouvelles restrictions à Moscou

·1 min de lecture

À Saint-Pétersbourg, de nombreux lieux publics ne seront accessibles qu’avec un QR code prouvant la vaccination à partir du 1er novembre. Ce système n’est pas envisagé à Moscou. Mais dans la capitale russe débordée par la vague épidémique hors de contrôle qui submerge le pays, on vient d’annoncer la mise en place de restrictions, les premières depuis la fin du mois de juillet.

De notre correspondante à Moscou, Anissa El Jabri

Sur le papier, c’est la manière forte : plus de 60 ans non-vaccinés confinés du 25 octobre au 25 février, passage obligatoire de 60 à 80% de vaccinés dans le secteur des services d’ici au 1er janvier 2022, retour au télétravail pour au moins 30% du personnel des entreprises.

Sauf que dans la réalité, jusqu’ici, les règles établies sont peu respectées, c’est le cas du port du masque, très faible et aléatoire et des contrôles quasi-inexistants. En juin dernier, Moscou avait bien essayé d’installer un QR code pour l’accès aux lieux publics.

Une semaine chômée

Il a été abandonné au bout de deux semaines. Et cette fois-ci, il n’en est pas question « sinon les restaurateurs vont pleurer ». C’est une confidence anonyme d’un cadre de la mairie au média Meduza.

Reste une mesure nationale déjà utilisée en mai qui plane: une semaine chômée, du 30 octobre au 7 novembre. La décision est attendue ce mercredi. Il s’agit d’une forme de confinement léger sans le dire et qui fait reposer la dépense sur le budget des entreprises et non celui de l’État.

►À lire aussi: Flambée de Covid en Russie: Poutine demande aux nouveaux députés d’alerter la population

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles