FISE - Carlota Dudek : «Le break dance c’est qui je suis»

Jennifer Lindini

Carlota Dudek, l’espoir du break dance français a décroché ce vendredi 27 mai la troisième place du FISE 2022 de Montpellier. Un résultat important pour la jeune athlète qui s’inscrit comme favorite pour les sélections en vue des Jeux Olympiques de Paris 2024.

 

   

Elle descend de la troisième marche du podium, encore essoufflée par sa prestation. Cheveux noirs ébouriffés, épaules carrées, Carlota Dudek arbore un sourire éclatant qu’elle ne quitte jamais, une marque de fabrique. À 20 ans, pleine d’audace et d’assurance, elle fait partie des espoirs tricolores dans une discipline qui va faire son entrée aux Jeux Olympiques de Paris 2024. La jeune Montpelliéraine fait du break dance : « c’est bien plus qu’un sport ! » affirme-t-elle avec des étoiles dans les yeux, une véritable culture aux codes urbains où l’esthétique et la créativité sont centrales. Cette danse est née sur le bitume de New York dans les années 70. Depuis, elle s’est largement popularisée, dans la rue, puis dans les théâtres et aujourd’hui elle obtient ses lettres de noblesses dans l’univers olympique.

Lire aussi:Matthias Dandois : «Quand j’ai commencé le BMX il y a 21 ans, on se faisait virer de partout»

Ainsi, elle danse au sol mais n’oublie pas de lever les yeux vers l’horizon avec maturité. « La danse c’est qui je suis » déclare Carlota Dudek, qui cultive cette passion depuis son jeune âge. La course, la natation, les sports de combat, autant de disciplines pratiquées par la jeune femme mais qui sont toujours restées secondaires à ses yeux. Car c’est le break dance qui a très vite remporté la palme à ses yeux : « Au début j’avais besoin de quelque chose pour m’exprimer, pour me défouler. Petite, j’avais cette force brute qui faisait que je pouvais me retrouver à tourner sur la tête sans problème. ». Une vocation viscérale pour elle, car aussi largement favorisée par ses origines cubaines, qui gardent aujourd’hui une place importante dans sa vie. Cette appartenance à Cuba et à la culture de la danse,(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles