Fipadoc: Les nouvelles tendances de la création numérique

·1 min de lecture

« Être là où il y a le public. » Plus qu’un « credo », cette phrase est devenue le casse-tête de toute une profession. Lors de l’édition 2020 du Festival international du documentaire à Biarritz (Fipadoc), des spécialistes ont exploré les nouvelles tendances de la création numérique et la nature des œuvres numériques de demain.

Pour Bruno Masi, réalisateur et responsable pédagogique à l’Institut national de l’audiovisuel (INA), « les publics sont de moins en moins devant la télévision. Mais leur consommation de programmes et de contenus ne baisse pas, voire elle augmente. » Lili Blumers, chargée de programmes numériques à Arte France, nous présente Lost in Traplanta, une web-série entre fiction et documentaire. Antonio Grigolini, directeur éditorial de France TV Slash, la plateforme numérique qui séduit les 18-30 ans, est fier de sa série documentaire phare, Océan. Quant à Lucie Rezsöhazy, coordinatrice des web-documentaires et des podcasts natifs à la RTBF, elle nous renseigne sur le concept de la web-série documentaire Élèves en liberté. Sans oublier Andrés Jarach, réalisateur et responsable de Smart, le rendez-vous des expériences numériques au Fipadoc 2020.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles