Fiona pourrait devenir l’ouragan le plus puissant de 2022

Fiona est le sixième système tropical de l'année à se former dans l'Atlantique nord et le troisième ouragan de 2022. C'est par contre le premier de cette saison peu active à occasionner des dégâts considérables sur plusieurs terres. Après un début de saison cyclonique anormalement calme en août, la situation a commencé à s'agiter dans l'Atlantique nord mi-septembre. Il s'agit de la période généralement la plus active pour la formation d'ouragans, le 10 septembre marquant souvent un pic d'activité.

La dépression Fiona s'est formée à l'est des Petites Antilles le 14 septembre et s'est très rapidement renforcée en tempête tropicale juste avant d'atteindre la Guadeloupe. Ce renforcement soudain de la tempête a été perçu au dernier moment par les modèles de prévisions météo, d'où la mise en place d'une alerte rouge de Météo France sur la Guadeloupe quelques heures seulement avant l'impact.

Comme toujours, le plus grand danger des tempêtes tropicales ne sont pas les vents, mais les pluies diluviennes qu'elle génèrent. L'île de Basse-Terre en Guadeloupe a été frappée de plein fouet par des précipitations torrentielles en très peu temps : il est tombé 111 mm de pluie en l'espace d'une heure sur La Désirade et de 350 à plus de 450 mm localement sur Basse-Terre en l'espace de 24 heures. À Saint-Claude et à Capesterre-Belle-Eau, les cumulus ont dépassé les 500 mm samedi soir, soit l'équivalent de plus de 2 mois de pluie.  Une personne a été emportée par les eaux à Rivières des Pères.

Vers un ouragan majeur de catégorie 3

Fiona a ensuite atteint le stade d'ouragan dimanche 18 septembre en arrivant sur les eaux chaudes (plus de 30 °C) autour de l'île américaine de...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura