Le Finnkampen, une compétition d’athlétisme qui enthousiasme Suédois et Finlandais

Les Jeux olympiques viennent de se terminer, mais une autre compétition sportive d’athlétisme qui a lieu ce week-end à Stockholm fait beaucoup parler d’elle dans deux pays nordiques. Le Finnkampen, c’est son nom, suscite un enthousiasme qu’on pourrait à celui des Jeux.

Avec notre correspondant à Stockholm, Frédéric Faux

« Sur la ligne 5, Henrik Larsson, pour la Suède ! Sur la ligne 6 Samuel Purola, Finlande ! »

Finnkampen, c’est ça. Une compétition d’athlétisme unique en son genre car elle oppose deux pays voisins, comme dans un derby, et qu’elle permet aux supporters de voir sur deux jours leurs champions accumuler des points. Chaque épreuve se déroule de la même façon, comme l’explique Hillevi Thor, qui représente la fédération suédoise d’athlétisme : « Il y a trois athlètes pour la Suède et trois pour la Finlande qui reçoivent des points en fonction de leur classement. Ce qui est excitant c’est qu’en étant cinquième au lieu de sixième on peut faire gagner son pays après le décompte final. Le public est donc très enthousiaste, et supporte même ceux qui arrivent en dernier… »

Un événement qui fait le plein

Cette rencontre qui réunit les meilleurs athlètes de chaque pays a lieu alternativement en Suède, puis en Finlande, et ce depuis 1925. Et c’est un événement dont raffolent les familles. D’ailleurs, pour ce week-end, le Finnkampen se joue à guichet fermé.

Côté palmarès, la Finlande a aligné 15 victoires consécutives dans les années 1970 et début des années 1980, mais ces derniers temps c’est la Suède qui a tendance à dominer. Les deux camps affirment partager une longue histoire et une franche amitié, mais sur la piste, il n’y aura pas de quartier.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles