Finlande : classement sans suite des plaintes contre la Première ministre vue en train de faire la fête

© REUTERS/David W Cerny

Les plaintes déposées pour mauvaise conduite à l’encontre de la Première ministre finlandaise Sanna Marin ont été classées sans suite ce vendredi, indique l’AFP. La cheffe de gouvernement avait fait scandale après avoir été aperçue, fin août, dans une vidéo en train de faire la fête et de s’amuser avec des amis et des célébrités locales. Plusieurs dizaines de plaintes avaient été déposées contre la dirigeante de 36 ans. Face à une vague de critiques, elle avait dû présenter ses excuses et procéder à un test de dépistage pour prouver qu’elle n’avait pas consommé de drogues. Celui-ci s’était révélé négatif.

« Aucune raison de suspecter la Première ministre »

Ce vendredi, le chancelier de la Justice, chargé d'examiner la légalité de l'action des membres du gouvernement en Finlande, a annoncé dans un communiqué qu’il ne voyait « aucune raison de suspecter la Première ministre de conduite illégale dans le cadre de ses activités ou d'avoir négligé ses fonctions officielles ».

Lire aussi - INFO JDD. Vidéo scandale : la lettre d’Élisabeth Borne en soutien à la Première ministre finlandaise 

Les plaintes accusaient Sanna Marin de ne pas être capable d’exercer « à cause d'une consommation d’alcool », d'avoir un comportement inapproprié en tant que Première ministre ou même d'avoir porté atteinte « à la réputation et à la sécurité » de la Finlande, rappelle l’AFP. Pourtant, ces plaintes n’ont pas pu établir la violation d'une « fonction officielle spécifique », selon le chancelier. Po...


Lire la suite sur LeJDD