Finlande : à Ivalo, la nuit polaire dure depuis plus d'un mois

À Ivalo (Finlande), à 250 kilomètres au nord du Cercle polaire, il fait nuit en permanence depuis le 4 décembre dernier : c'est la nuit polaire. Comment 3 000 habitants parviennent-ils à vivre ici et attirer des milliers de touristes, sans le moindre rayon de soleil ? Dans la station de ski qui se trouve à l'extérieur de la ville, c'est l'affluence en début d'après-midi, samedi 11 janvier. Les touristes viennent d'habitude de toute l'Europe, mais, cette année, il s'agit surtout de Finlandais qui viennent d'autres régions. Une lueur de quelques minutes "Parfois, on peut voir des aurores boréales ; c'est cool", témoigne un vacancier. Des lumières de toutes les couleurs, partout, illuminent la station. Pourtant, rien ne vaut la lumière nature, même sans soleil. Chaque jour, autour de midi, une lueur de quelques minutes se fait ressentir : le temps d'une aube qui se transforme aussitôt en crépuscule, sans que jamais le soleil ne dépasse la ligne d'horizon. Le secret pour supporter la nuit polaire est de sortir, continuer ses activités, quelle que soit l'heure.