Finistère : Les deux fillettes retrouvées mortes ont été médicamentées avant d’être noyées

·1 min de lecture

INFANTICIDE - Une lettre écrite par la mère de famille a été retrouvée dans l’appartement où s’est produit le drame.

Après la découverte du corps sans vie de deux fillettes de 4 et 6 ans mercredi dans un appartement au Relecq-Kerhuon près de Brest, la piste du double infanticide semble se confirmer. Selon Le Télégramme, la mère de famille, âgée de 35 ans, aurait laissé une lettre à son domicile pour expliquer son geste. Elle aurait agi car elle ne supportait pas la perspective d’une séparation, son mari lui ayant annoncé la rupture récemment.

Toujours hospitalisée, la mère des deux fillettes n’a toujours pas été entendue par les enquêteurs. L’autopsie du corps des deux fillettes a par ailleurs confirmé qu’elles avaient été médicamentées avant d’être noyées. Selon le quotidien, des analyses sont en cours pour connaître la nature des produits utilisés.

Retrouvez cet article sur 20minutes

Ce contenu peut également vous intéresser :



À lire aussi :
Ille-et-Vilaine : Deux corps repêchés par les pompiers dans des étangs
Mercato Stade Rennais : Le défenseur norvégien Birger Meling s’engage pour trois ans
Rennes : Une enquête criminelle ouverte après le décès d’une retraitée
Morbihan : Une femme condamnée à la perpétuité pour avoir égorgé son fils de 9 ans
Ille-et-Vilaine : Un ouvrier meurt écrasé entre deux blocs de béton
Rave party de Redon : Le jeune homme qui a eu la main arrachée porte plainte
Isère : Six ans de prison pour une mère jugée responsable de la mort de son bébé
Bordeaux : Soupçonnée d’avoir tué ses trois enfants, une mère retrouvée morte dans sa cellule

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles