Finistère : un couple découvre un incroyable trésor en restaurant sa maison

·1 min de lecture
Le couple a aussitôt prévenu la préfecture de son incroyable trouvaille, dont le contenu a rapidement été authentifié par le service régional d'archéologie préventive. (Photo d'illustration)

Plusieurs centaines de pièces d'or datant du XVIIe siècle étaient cachées dans le mur d'une maison située à Plozévet, rapporte « Le Télégramme ».

Réaliser des travaux dans sa résidence est souvent synonyme de grosses factures pour les propriétaires. Un couple breton a, au contraire, réussi à faire rimer bricolage avec jackpot. Et pour cause, en retapant leur maison sise à Plozévet, une petite commune d'à peine 3 000 habitants près de Quimper (Finistère), les deux tourtereaux sont tombés sur un véritable trésor, comme le relatent nos confrères du Télégramme, mercredi 1er septembre 2021.

Trois ouvriers, mandatés pour joindre deux bâtiments - une crèche et une grange -, ont ainsi découvert une boîte truffée de pièces d'or en éventrant un mur. Les hommes, décidément bien en veine, ont mis la main quelques jours plus tard sur une bourse elle aussi bien remplie cachée au-dessus d'une poutre. Ce sont 239 pièces frappées sous les règnes de Louis XIII et Louis XIV qui ont été dénichées au total, précise le quotidien régional.

Un butin de près de 300 000 euros ?

Le couple a aussitôt prévenu la préfecture de son incroyable trouvaille, dont le contenu a rapidement été authentifié par le service régional d'archéologie préventive. Parmi ces pièces, qui proviendraient de 19 villes différentes, figurent de vraies merveilles. Tel ce louis d'or à la mèche longue frappé par l'atelier de Dijon. Prix estimé : 15 000 euros. Au total, les amoureux seraient assis sur un pactole qui friserait les 300 000 euros. Ces pièces inestimables seront vendues aux enchères le 23 septembre par la maison Ivoire Angers-Deloys. Le fruit de l [...] Lire la suite

Ce contenu pourrait également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles