"Tu finiras clochard !" : la terrible phrase prononcée par le père de Gérard Jugnot au début de sa carrière

·2 min de lecture

Invité d'Audrey Crespo-Mara dans Sept à huit, Gérard Jugnot s'est confié sur ses relations compliquées avec son père et une terrible phrase qu'il avait prononcée au début de sa carrière, alors qu'il ne croyait pas en l'avenir de son fils.

Chaque semaine, depuis la rentrée de septembre, Audrey Crespo-Mara dresse le portrait d'un invité dans l'émission de TF1, Sept à huit. Ce dimanche 15 novembre. Gérard Jugnot était son invité. Il a notamment évoqué son inquiétude sur le confinement qui empêche à certains malades d'être soignés. "Je parlais avec un médecin qui était affolé de tous les gens qui ne sont pas soignés. On ne va pas mourir du covid, mais on va mourir de toutes les autre pathologies qu'on a pas pu soigner. Ca, c'est grave", a-t-il souligné. "Ils ont, je crois, jeté je ne sais pas combien de reins, de coeurs, de poumons, qui n'ont pas été greffés. C'est catastrophique pour les gens qui attendaient ces choses-là. Je ne suis pas flippé, mais j'essaie d'être cohérent et lucide", a-t-il conclu sur ce point.

La compagne de Thierry Ardisson a ensuite évoqué avec le réalisateur d'Une époque formidable, son pessimisme hérité de son père et Gérard Jugnot s'est confié sur sa relation chaotique avec celui-ci. "Mon père était un peu inquiet. Il voyait les choses un petit peu en noir. Et lui, il n'avait malheureusement pas ce que j'ai trouvé, c'est à dire un sens de la dérision et de transformer cette noirceur en plaisir", a-t-il démarré. "Quand j'étais petit, mon père, c'était un dieu. Après je me suis aperçu qu'on ne se comprenait pas sur certaines choses", a constaté le complice de Christian Clavier avec une certaine émotion. "J'ai manqué de rien, petit. Il y avait de l'amour, de la tendresse. On mangeait. Ils m'ont (...)

Lire la suite sur le site de Télé 2 semaines

Ingrid Chauvin : son geste qui sème le doute après l'annonce de sa rupture avec Thierry Peythieu
Moment de flottement entre Aya Nakamura et Nathalie Renoux après une question sur sa vie privée (VIDEO)
Anne-Elisabeth Lemoine raconte son quotidien de mère de famille surchargée : "C'est chaud !"
Patrick Fiori pousse un coup de gueule contre les mesures gouvernementales
Pierre Palmade donne son avis sur sa future statue au Musée Grévin : "Je suis pas mal ! "

Ce contenu pourrait également vous intéresser :