Fineocar, obtenir de l’argent en 24 heures en vendant temporairement sa voiture

·1 min de lecture
Fineocar, obtenir de l’argent en 24 heures en vendant temporairement sa voiture

Dans certaines situations de la vie professionnelle ou personnelle, le besoin de trésorerie à très court terme se fait pressant. Cela peut être des entrepreneurs qui sont en difficulté en attendant une rentrée d’argent, qui ont besoin de réaliser des investissements ou des travaux ou alors des particuliers, aux besoins semblables. Or, les crédits à la consommation sont souvent archaïques et longs à mettre en place. Ainsi, après avoir créé sa société en Suisse en 2007 et face aux demandes grandissantes des Français, Cédric Domeniconi a lancé Fineocar en France, en 2015. Son concept ? Proposer une alternative aux prêts sur gage ou aux crédits, grâce à la vente de voiture avec une option de rachat, autrement dit, une vente à réméré.

La vente à réméré, pourquoi, comment et par qui ?

Strictement encadrée par la loi et le Code Civil, la vente avec faculté de rachat consiste, pour le propriétaire d’une voiture, à vendre temporairement sa voiture à un tiers, en l'occurrence Fineocar. Le vendeur récupère alors une somme d’argent décidée en amont, tout en gardant une option pour racheter son véhicule pendant une durée définie, majorant des frais. Cela permet de débloquer des fonds très rapidement, sans avoir besoin de présenter de justificatif de revenus ou autres documents administratifs et financiers. Avec ce concept, la garantie, c’est la voiture. Cependant, si le remboursement de la somme prêtée et des frais ne peut être réalisé dans les délais, l’organisme financeur se réserve le droit de conserver le véhicule.

Un accompagnement axé sur la transparence

Après son succès en Suisse,...Lire la suite sur Autoplus

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles