Finances. Avec la CAN, l’Afrique devient l’eldorado des cryptomonnaies

·1 min de lecture

La Coupe d’Afrique des nations (CAN) bat son plein depuis le 9 janvier. Cette rencontre n’échappe pas au sponsoring qui accompagne toute compétition sportive d’envergure. Pour cette 33e édition, ce sont les sociétés de cryptomonnaies qui s’intéressent de près à la CAN.

Pour sa 33e édition, la Coupe d’Afrique des nations entre de plain-pied dans le monde des cryptomonnaies. En effet, détaille Quartz Africa, la principale plateforme mondiale d’échange de bitcoins et de cryptomonnaies a décidé de sponsoriser cette compétition footballistique très suivie.

Binance a en effet annoncé un accord avec la CAN afin de devenir “le sponsor officiel et exclusif de cryptomonnaie et de blockchain pour le tournoi de cette année, qui se déroule au Cameroun”, détaille le site. C’est un sponsoring de poids pour la CAN puisque Binance, enregistrée depuis 2017 aux îles Caïmans, est la plus grande bourse de cryptomonnaie au monde en termes de volume de transactions.

À lire aussi: Économie. En Afrique de l’Ouest, l’Eco peine à séduire face aux cryptomonnaies

Binance trouve ainsi l’occasion de s’implanter un peu plus sur le marché africain. Dans un communiqué repris par Quartz Africa, Yi He, co-fondateur et directeur marketing de la société, précise ses intentions :

Avec une population de 1,2 milliard d’Africains et la prévalence de la technologie blockchain et de ses utilisations, nous pensons que le continent africain pourrait diriger l’avenir de l’entreprise de la blockchain.”

Binance, qui n’en est pas à son coup d’essai, avait déjà lancé en 2018 une plateforme de ventes de crypto en Ouganda.

Un marché potentiellement immense

La CAN reste le plus grand tournoi sportif du continent, diffusé dans plus de 160 pays à travers le monde et

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles