Financement du terrorisme : 6 personnes interpellées dans l'entourage d'un kamikaze du Bataclan

·1 min de lecture

Selon les informations des "Dernières Nouvelles d'Alsace", confirmées à Europe 1, six personnes ont été arrêtées dans le cadre d'une enquête préliminaire du Parquet national antiterroriste. Elles auraient apporté un soutien financier à Foued Mohamed-Aggad, un des kamikazes du Bataclan et à son épouse.

Six personnes ont été interpellées et placées en garde à vue mardi pour financement du terrorisme dans le cadre d'une enquête préliminaire du Parquet national antiterroriste, a appris Europe 1 de source judiciaire, confirmant une information des Dernières Nouvelles d'Alsace. Cinq de ces interpellations ont eu lieu dans le Bas-Rhin, et la sixième en Gironde. Cette procédure porte sur des soupçons de transfert de fonds sur zone à destination de Foued Mohamed-Aggad, un des kamikazes du Bataclan, et sa femme, en 2014-2015. Les personnes en garde à vue appartiennent à leur entourage familial. Elles leur auraient apporté un soutien financier de plusieurs milliers d'euros quand le couple se trouvait en Syrie.

La mère du kamikaze arrêtée

Selon les DNA, parmi les personnes interpellées, deux l'ont été à Strasbourg et sont les parents d'Hadjira, l'épouse de Foued Mohamed-Aggad. Elle avait rejoint ce dernier en Syrie en mars 2014 pour l'épouser religieusement, avant de mourir en 2018 lors d'un bombardement. La mère du terroriste a elle été interpellée à Wissembourg, tout comme sa tante, arrêtée à Keffenach, dans le Bas-Rhin. 

Retrouvez cet article sur Europe1

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles