Financement libyen: Takieddine retire ses accusations contre Sarkozy

·1 min de lecture
Le président Nicolas Sarkozy (g) est accueilli par le chef libyen Mouammar Kadhafi (d) à son arrivée à Tripoli, le 25 juillet 2007
Le président Nicolas Sarkozy (g) est accueilli par le chef libyen Mouammar Kadhafi (d) à son arrivée à Tripoli, le 25 juillet 2007

Ziad Takieddine, l'un des principaux témoins à charge contre Nicolas Sarkozy dans l'enquête sur des soupçons de financement libyen de la campagne présidentielle 2007, a retiré mercredi ses accusations dans une vidéo dévoilée par Paris Match et BFM TV.

"Je le dis haut et fort, or ce juge Tournaire (ndlr: l'ancien juge d'instruction en charge du dossier) a bien voulu tourner ça à sa manière et me faire dire des propos qui sont totalement contraires aux propos que j'ai dits (...) : il n'y a pas eu de financement de campagne présidentielle de Sarkozy" a déclaré ce sulfureux intermédiaire, en fuite à Beyrouth alors qu'il a été condamné en juin en France dans le volet financier de l'affaire Karachi.

gd/pga/cbn