Financement du culte : "Les associations musulmanes n'ont aucune transparence"

·1 min de lecture

Dans le contexte du récent attentat contre le professeur Samuel Paty, et alors qu'un projet de loi sur les séparatismes est en préparation, le gouvernement cherche à contrôler plus étroitement le financement des mosquées et des association cultuelles. L'ancien imam d'Alfortville dans le Val-de-Marne, Abdelali Mamoun, s'est dit favorable à un contrôle plus étroit, notamment sur les sommes d'argent venues de l'étranger : "Les associations musulmanes, pour la plupart, n'ont aucune transparence", a-t-il déclaré samedi au micro d'Europe 1.

 

>> A LIRE AUSSIL’hommage à Samuel Paty dans les mosquées : "L’islam se désavoue de ces fanatiques"

>> Plus d'infos à suivre


Retrouvez cet article sur Europe1