Quand la finance spécule sur les catastrophes naturelles

Atelier des modules, franceinfo

C'est à peine croyable, mais il est aujourd'hui possible de spéculer sur les

catastrophes naturelles, de gagner de l'argent sur les marchés selon qu'un tremblement de terre, un tsunami, un ouragan ou un typhon frappe ou non. On appelle ces nouveaux produits financiers, les cat bonds. Rien à voir avec des chats. "Cat", c'est pour catastrophes, "bonds" signifie obligation.

Des produits financiers risqués

Pourquoi ces cat bonds ? Les catastrophes naturelles au cours du XXè et du XXIè siècle n'ont cessé d'augmenter et leur coût a explosé. Par exemple, le tsunami au Japon, le 11 mars 2011, aurait coûté 150 milliards d'euros, l'ouragan Sandy dans l'Atlantique Nord, le 22 octobre 2012, 50 milliards d'euros. Comment ça marche ? Par exemple, un assureur émet des cat bonds pour couvrir les risques d'un ouragan et des investisseurs les achètent. Ces cat bonds sont des produits financiers risqués pourtant ils sont très populaires, car les rendements sont élevés, plus de 10% par an.

Retrouvez cet article sur Francetv info

Bulletin météo du vendredi 10 mars 2017 à 20h38
Bulletin météo du vendredi 10 mars 2017 à 12h52
Etats-Unis : nommé par Trump, le patron de l'Agence de l'environnement contredit les scientifiques sur le réchauffement climatique
Bulletin météo du vendredi 10 mars 2017 à 06h57
Bulletin météo du jeudi 9 mars 2017 à 20h35

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages